Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:17

Le Centre de Formation Professionnelle aux Métiers de Nkongsamba, CFPMN a une nouvelle équipe aux commandes depuis le 08 avril 2020. Ce centre a une capacité d'accueil de 300 apprenants en cours du jour et cours du soir.
Le Directeur, Mr Korossai démontre que la capacité de 25 ateliers par 6, soit

150 apprenants du jour pourrait être au seuil de rentabilité si des efforts conjoints sont menés.
Des examens sont prévus dans la période allant du 8 au 15 décembre 2020. Mais avant cela, il faudrait mentionner une période importante dans la vie de l'institution, celle réservée au concours d'entrée. Le concours d’entrée aux nouveaux apprenants pour la période 2020-2021 est programmé au 8 septembre prochain et la fin du dépôt des dossiers de candidature le 1er septembre 2020.
Le Centre de formation des métiers de Nkongsamba2ème mise sur les qualités professionnelles des chefs d'atelier. Ces derniers qui dans leur cahier de charges auront à cœur l'implémentation des enseignements théoriques, une expérimentation pratique sur des outils utilisés dans l'environnement immédiat...
C'est dans cette dernière optique que les réparations des véhicules, des outils et autres matériels sont autorisés dans l'enceinte de l'établissement contre le paiement des frais... des formations pratiques liées à cette politique formation - expérimentation, on citera par exemple: la menuiserie, la mécanique, la chaudronnerie, la soudure et l'affutage des outils qui est une spécialité la maison.

Brice Tchassa et Sylvain Timamo - Contact rédaction : +237 699451920/ 678894092 / 655421540

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:15

C'est officiel depuis le 23 juin dernier, la campagne de distribution des MILDA dans le District de Santé de Nkongsamba est annoncée et c'est la salle des actes de la Communauté Urbaine qui a servi de cadre à cette rencontre réunissant les autorités administratives, les maires, les forces de maintien de l'ordre et les hommes de médias. Selon une communication de Mr Bekolo Cavin Epie,  du 25 au 30 juin 2020, les équipes de distribution constitués d'agents de santé communautaires et autres vont sillonner les rues de tous les aires de santé du district notamment Bakwat, Ebone, Bonangoh, Baressoumtou, Eboum-Mbeng, Nlongko'o, Ekambeng, Nkoundou, etc... pour cette périlleuse opération.

Il s'agira de doter tous les ménages dénombrés ou non de MILDA. Cette opération initialement prévue pour se dérouler en des points fixes connaît un réajustement dû à la pandémie du Covid-19, à cet effet les membres des équipes de distribution testées négatifs au Covid-19 passeront de porte en porte pour cet exercice. C'est plus de 65000 moustiquaires imprégnées à longue durée d'action qui seront ainsi distribuées auprès de plus de 114 000 ménages recensés. Mr Bekolo Cavin Epie, Chef de district de Santé de Nkongsamba au cours de cette rencontre préparatoire de lancement, a invité la communauté à réserver un accueil chaleureux aux distributeurs tout en respectant les mesures barrières liées à la Covid-19. En espérant que cette opération qui vient davantage donner du grain à moudre aux moustiques, permettra de réduire le taux de mortalité lié au paludisme, toute chose qui nous interpelle à l'utilisation des MILDA dans le strict respect des consignes d'utilisation. Mme Nguimatsa, adjointe au maire de la ville de Nkongsamba a laissé entendre que tout est mis en œuvre pour qu’il n’y ait pas de frustration à la fin des opérations de distribution.

Paul Foute et Sylvain Timamo -  contact rédaction : +237 699451920/ 655421540/ 678894092

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:13

Mr Farel Pefakue, Président de l'Ajapec2035 (Association Jeunesse Active pour l''Émergence du Cameroun à l'Horizon2035) a fait un don de masques aux élèves des classes d'examen dans la localité de Mbaressoumtou Stade autour de 15 heures le dimanche 31 mai 2020. Il était avec Nono Pokam et tous deux sont dans la liste des conseillers municipaux Rdpc à Nkongsamba 1er. Une action qui poursuivie dans certaines écoles, lycées et collèges des 3 arrondissements de Nkongsamba, d'Ebone et de Manjo pour la première phase.

Selon l'organisateur de la cérémonie, « environ 5000 masques sont disponibles » et ce qui lui semble important est de prendre le risque de sensibiliser les élèves et étudiants de Nkongsamba sur les bonnes pratiques à adopter pendant le 3ème et dernier trimestre de l'année. "Porter régulièrement son masque pendant les heures de cours et les pauses, éviter d'échanger les stylos, cahiers et livres, éviter les contacts dans la manipulation des téléphones et autres outils de communication sans au préalable procédé à une stérilisation- désinfection, éviter de se frotter les yeux et le nez, etc..."
Les médias invités ce sont entretenus tour à tour avec le conseiller municipal Nono Pokam, Seuneuh Théophile, représentant du Chef du quartier Mbaressoumtou Stade; Ngouanlong Salon, un enseignant et Directeur d'un collège du Moungo; Dadji Jeannette, parent de plusieurs élèves.
Le président de l'AJAPEC2035 ne cache pas le soutien du Directeur général de la MAGZI Manon Georges Christol. Une Initiative inédite qui va en contradiction avec l'attentisme qui a toujours caractérisé les conseillers municipaux de Nkongsamba 1er. Il se félicite d'être revenu à sa base non seulement pour apporter un soutien aux parents, mais pour recevoir la pulsion motrice qui va l'accompagner durant son périple dans plusieurs arrondissements du Moungo-nord. Comme pour dire qu'ayant déjà le macaron de conseiller municipal, pourquoi pas ne pas commencer regarder plus loin?

Francis Fotue et Brice Tchassa (Stagiaires) -  Contact Rédaction : +237 699451920/ 678894092 - 655421540

.....................................................................................................................................

Covid19 à Nkongsamba1er : Sous le Contrôle du

Sous-préfet Garba Bakari...

Distribution du Don du Chef de l'État à Nkongsamba 1er le 06 mai 2020: Le Sous-préfet Garba Bakari a usé de la qualité d'administrateur pour faciliter l'opération. Étaient présents entre 11 et 13 heures au Cercle Municipal de Nkongsamba, les Chefs des quartiers et des personnes vulnérables. On a écouté le discours de Mr Oumarou, représentant la municipalité et l'adresse du Préfet Yves Bertrand Noël Ndjana.... Plusieurs Chefs de villages, de quartiers, de blocs ont déchargé pour des absents des lots en vue de les redistribuer plus tard... Le souci du Sous-préfet Garba Bakari, maître de cérémonie est d'empêcher au maximum la distraction des lots pourvus en sceaux, savons, gels réservés aux bénéficiaires identifiables et identifiés... Les unités administratives, les forces de maintien de l'ordre, les forces armées étaient présents et certains ont reçu des lots. Selon un observateur, il y aurait beaucoup d'injustice à Nkongsamba 1er dans les retombées issues des ressources transférées par l'État. Ce qui cadre bien avec le propos de Mr Yves Bertrand Ndjana qui a laissé entendre que l'heure n'était pas au discours politique, mais à l'unité des idées qui vibrent en faveur de l'éradication de la pandémie causée par la Covid19...

Francis Fotue et Sylvain Timamo

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:10

On est déjà tenté quelques mois seulement après sa prestation de serment et en dépit des moyens limités de cette collectivité territoriale de Nkongsamba de constater une transformation progressive de la ville, le désordre urbain jadis amplifié par les commerçants et les conducteurs de motos semble désormais un souvenir... Les Compte de gestion de l’année 2019 sont également adoptés sans trop de difficultés de la part des grands conseillers municipaux qui souvent écument les escaliers pour de nombreuses revendications.

Un tour fait dans les encablures des marchés A et B laisse découvrir une attitude nouvelle de ces acteurs économiques qui semblent avoir épousé la philosophie nouvelle impulsé par le désormais Maire de la ville Frederic Nzoki Epoh puisqu'il s'agit de lui. Le citoyen lamda commence déjà à imaginer de quoi demain sera fait, visiblement une ville chatoyante, citoyenne et attrayante ou de nombreux investisseurs et visiteurs y trouveront leurs comptes au regard des initiatives déjà impulsées ou en voie de l'être comme la plateforme des 4 CTD tenues il y a quelques jours, le cadre de concertation avec les médias qui se met en place, le congrès annoncé des filles et fils de Nkongsamba ou même les projets structurants avec la contribution de la diaspora entre autres...Les populations de la ville peuvent désormais se dire bénis au regard de la synergie d'action désormais observable entre ces différents chefs des exécutifs communaux de Nkongsamba 1,2 et 3 représentés respectivement par El Hadj Oumarou, Patrice SAMEN et Yvonne Eyidi autour du Maire de ville, toute chose qui sonne comme une invite aux populations à une cohésion maximum au-delà des considérations tribales, politiques, linguistiques et religieuses pour un NKONGSAMBA où il fera toujours bon vivre.

Le Compte Administratif de la Communauté Urbaine de Nkongsamba pour l’année budgétaire 2019 est arrêté en recettes à la somme de 438 507 726 francs et en dépenses à la somme de 393 933 733 francs Il fait ressortir un déficit budgétaire des recettes sur les dépenses illustrés par un reste à payer de 55 282 955 francs. Par rapport à l’exercice 2018, il consacre une augmentation de 119 195 916 francs. Cette exécution s’évalue en valeur relative à 60,63% en recette et à 54, 74% en dépenses.
Paul Fouté Fotso et Sylvain Timamo. -  Contact Rédaction : +237 699451920/655421540

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:08

La crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19 n'a pas émoussé l'élan de cœur de l'organisation non gouvernementale NKONGSAMBA PEGUANTO LTD qui comme par l'accoutumée a entamé le 15 juin dernier un périple dont la première phase s'est déroulée dans les différents établissements de la ville de Nkongsamba avant l'étape des arrondissements de Nlonako et de Melong.

C'est donc avec beaucoup d'admiration et d'engagement à faire bon usage des matériels reçus que le Principal du Collège de l'espérance du Moungo Mr Njopa Maurice  ou le Proviseur du Lycée du Nlonako Mr Ekombo Ewane Jean Calvin ont exprimé leur satisfecit en même temps que les représentants des élèves de ces différents établissements scolaires. Notons que ces kits constitués des livres, du matériels sportifs et informatique viennent booster le dispositif de recherche et d'application dans certaines disciplines, contribuant ainsi à former des hommes et des femmes débouts et intègres sur lesquels la nation puisse compter en ce moment où la pandémie du COVID-19 réduit peu à peu les moyens de l'État.

Paul Foute Fotso et Sylvain Timamo/
CP

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:06

Melong en ses  heures de  causeries éducatives en faveur des femmes déplacées internes a fait preuves de diversités de langage. Travaux ouverts en présence de Mr Ateme Dieu-Beni, Adjoint au Sous-préfet et de la marraine Princesse Florence EDIMO. Les problèmes posés pour leur intégration restent presque les mêmes pour ces femmes dans l'arrondissement de Melong. Mme Etchoua Julienne, adjointe au maire, représentant le Maire de Melong est bien présente pour prendre acte des résolutions...

Ces femmes à Melong ont des difficultés d'accès aux terres cultivables ; pas des places sur les marchés pour les commerçantes, l'absence de leurs pièces d'État civil détruits dans les flammes ou abandonnées lors des départs improvisés sont des handicaps pour la scolarisation de leurs proches et voir même l'accès à l'emploi...
Mr Abirambe Mathias, coordonnateur des activités des déplacés dans l'arrondissement démontre que ces problèmes malgré les plaidoiries auprès des autorités ne trouvent pas encore de solutions durables. Il va plus loin en mettant en cause le non respect des contrats de contrepartie dans les plantations, le manque des engrais et des semences. En grande majorité, ils ne sont pas inscrits dans les Gics, coopératives et associations... l'accès à la technologie agricole aussi se pose sur la table des doléances... les distances pour se rendre dans les espaces cultivables sont longues pour les femmes qui quelques fois ont des enfants sur les bras. Plusieurs époux sont décédés ou sont retenus par le travail en zone anglophone...
Dans son intervention, Mr Kome Njalla Leopold, le Délégué de l'Agricultrice et du Développement Rural a fait comprendre qu'il y a suffisance des terres en location à Melong, mais le problème des déplacés pourrait être financier pour des acquisitions... Dr Meli Basile et Mme Agnamo Adelaïde, respectivement consultant interne et représentante du Minproff de suggérer la collaboration et l'échange d'informations. La Présidente Princesse Florence EDIMO qui s'est exprimée pour les médias s'est engagée pour le respect et l'implémentation des résolutions. Elle se félicite des choix de Dynamic. Dans  un entretien avec Mme Etchoua Julienne , la 4ème adjointe au maire de Melong est vraiment préoccupée par plus de 100 enfants déplacées anglophones sans acte de naissance... C'est à dire sans la nationalité camerounaise...

Nathalie Wandji Ngassa et Sylvain Timamo

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:04

C’est depuis 9 heures en début de matinée  du 19 juin 2020 que les causeries éducatives organisées par l’association Dynamic Femmes en faveur des femmes déplacées internes sont ouvertes. Mme Justine Hermine Kedi, Adjointe au Sous-préfet de cet arrondissement a présidé la cérémonie d'ouverture en lieu et place de Mr Hamid Youfedi empêché. Insistant dans son propos sur l'objectif premier qui selon elle est la consolidation des idéaux de paix et sécurité.

Les travaux devraient se dérouler dans une langue accessible à tous a-t-elle ajouté. Comme dans les discours précédents, la présidente Claudine Siewe a rappelé l'objet de la rencontre et présenté le consultant Dr Meli Basile. Les travaux s'achèveront dans l’après-midi autour de 16 heures par une lecture des résolutions de Mme Ebongue Ebodiam Madeleine, 1er adjoint au Maire de Nkongsamba2ème et le mot de l'autorité administrative. La modération est assurée par la Princesse Florence Martine EDIMO, membre d'honneur de Dynamic femmes et marraine de ces activités....

Toujours selon Justine Hermine Kedi: "Les femmes déplacées suite à la crise crise dans la zone anglophone du Cameroun peuvent compter sur l'appui constant de l'administration dans l'optique de la recherche des solutions à leurs problèmes". L'adjointe au Sous-préfet de Nkongsamba 2ème s'exprimait ainsi à la clôture des causeries éducatives sur les notions de paix et sécurité, l'insertion socio-économique et l'entrepreneuriat féminin organisés sous le management de Dynamic femmes.

Dans un entretien avec Mme Ebongue Ebodiam Madeleine, 1ère adjointe à la mairie de Nkongsamba 2ème à la clôture. Il est retenu que les organisations de femmes devraient ouvrir leurs livres pour accueillir ces dames venant de la partie anglophone du Cameroun. Pour elles les échanges devraient également bénéficier aux 5 autres associations de femmes spécialement invitées. Les notions de développement du petit commerce, de tontine, de l’agriculture sont d’actualité pour toutes les femmes sans distinction et elle espère que la restitution se fera dans un échantillon plus vaste compte tenu du fait qu’il a été sélectif en raison de mesures barrières qu’impose la pandémie liée au Coronavirus.

Lijouom Chetou et nathalie Wandji Ngassa - Contact Rédaction : +237 699451920/678894092/655421540

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 08:58

Annoncé pour 10 heures ce matin du 23 juin 2020, c'est finalement autour de 12 heures 35 minutes que le premier adjoint préfectoral, Mr Ondobo Nyassa Théodore a gravi les marches conduisant à la salle des actes de la mairie de Nkongsamba 2ème. Dans sa suite, Madame Melong Kuete Rolande du Service au Développement Local à la Préfecture de Nkongsamba. Accueilli par le Sous-préfet Youfedi Hamid et le Maire Samen Patrice. Après les civilités d'usage, les conseillers municipaux sont passés à l'examen des différents comptes.
 

Les recettes de l'exercice 2019 s'élèvent à 282 945 087 francs pour un budget arrêté en recettes et en dépenses à 465 001 698 francs. Soit une performance de 60,00%.
Les dépenses s'élèvent à 269 150 011 francs pour une prévision de 465 001 698 francs qui genère une performance en réalisation de seulement 57,88%.
Il faut signaler en passant que ces mouvements sont issus de la gestion du Maire Wandji Alain  Thomas.
L'excédent des recettes sur les dépenses s'élèvent à 13 795 076 francs.
Mme Tsanang Marthe, Receveur Municipal de cette commune a présenté les mouvements de la recette municipale, suivi du comptable matière Mr Eboulwo Hans.
Timo Belmondo, cadre communal de développement dans son exposé à apporté la preuve que tout est possible en matière de création de nouvelles sources de recettes. Pour ce dernier, il faudrait mettre des moyens suffisants dans les investissements.
Après les échanges de la journée et les contradictions, peut-on conclure que le doute demeure sur la gestion des boutiques, des marchés livrés, des logements municipaux?
Comme à l'accoutumée, les conseillers municipaux ont donné quitus à la gestion du maire sorti et voté majoritairement les 9 délibérations à eux présentées. Ceci à la grande satisfaction de Mr Samen Patrice qui présidait la séance. La tutelle administrative a félicité le nouveau Chef de l'exécutif communal pour ses nombreuses actions sociales dans l'arrondissement de Nkongsamba2ème et les environs. Il a ensuite sollicité l'expertise des cadres de la mairie, des sectoriels, autour de l'exécutif dans l'optique de la maturation des projets. Mr Ondobo trouve qu'il y a des efforts à faire dans l'amélioration du réseau routier interne, l'amélioration du cadre de vie des populations. Le Maire Samen Patrice dans son discours a présenté son projet de construction des logements sociaux et de création des emplois en faveur de la jeunesse de sa localité. Les travaux se sont achevées à 14 heures 16 minutes

Sylvain Timamo - Contact Rédaction : +237 699451920/678894092/

Partager cet article
Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 11:08

Sa Majesté DISSAKE du Canton Bonkeng sur la Place des fêtes de Penja en ce moment pour accompagner la députée Marguerite DISSAKE EKOKA dans le cadre de la distribution de son appui à la lutte contre la pandémie causée par la Covid19. Présence des autorités administratives et municipales. Le représentant du maire, son premier adjoint Ename Antoine a pris la parole pour rappeler les mesures barrières édictées par l'organisation mondiale de la santé non sans avoir égrené le chapelet des actions menées par la Commune de Penja.
 

La députée qui en est à sa deuxième action contre la Covid19 après celle menée conjointement avec ses pairs en présence du Préfet du département du Moungo. Elle a laissé entendre qu'une messe d'action de grace a déjà été organisée à sa demande dans l'arrondissement de Njombe-Penja. Sur la liste des bénéficiaires de ce jour, parmi lesquels des établissements scolaires, des personnes vulnérables, les mototaxi, les Chefs de quartier et des services publics, on retrouve aussi des invités spéciaux que sont les Chefs de quelques villages. Ce don est constitué de cartons de savon, des masques, des gels hydroalcoliques, des désinfectants et des denrées alimentaires. Des médias témoins sont invités pour immortaliser la démarche et la communication de la députée Marguerite DISSAKE EKOKA de la circonscription électorale du Moungo-Sud. Elle ira plus loin en offrant dans quelques jours un atomiseur à la Commune de Penja dans l'optique de poursuivre la désinfection des salles de classe. Le Sous-préfet Njoya Abdelaziz de l'arrondissement de Njombe-Penja a marqué sa satisfaction...

Partager cet article
Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 10:58

C'est pas un secret de polichinelle de dire qu'un grand débat est ouvert sur les réseaux sociaux dénonçant un trafic d'influence quant à la passation des marchés publics dans le Département du Moungo. Selon la publication relayée du profil de Boris Berthold, le nouveau Préfet du Département du Moungo dans le Littoral Camerounais userait de son autorité de tutelle administrative des communes pour faire main basse sur le gros des marchés listés dans les communes de cette localité.

Ce qui aurait frustré les maires et poussé ces derniers et de manière majoritairement consensuelle à dénoncer cette attitude. Certains médias de Nkongsamba réunis dans un "débat du Desk de Mballa2" décidèrent de rencontrer El Hadj Oumarou qui totalise en ces jours la longévité dans la fonction. Celui-ci, face à ces organes qui ont attendu plus de trois heures d'horloge a laissé entendre qu'il n'est au courant d'aucune réunion qui tancerait l'attitude rébarbative contraire au code des marchés publics dans le Moungo. Une telle initiative aurait pu être dans la démarche de l'association des maires connue sous le nom des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC) dont la présidente actuelle, antenne Moungo, avant renouvellement du bureau Sidiki Félicité epse Manon, mairesse d'Ebone. C'est donc en son nom propre qu'El Hadj Oumarou s'insurge contre les accusations et débats ouverts sur les réseaux sociaux. Il a rappelé que la Commune de Nkongsamba 1er jusqu'à l'instant de l'échange passe régulièrement les marchés, les bons de commande et collabore sans pression avec la préfecture de Nkongsamba, ceci non sans rappeler le rôle des commissions de passation des marchés. Il n’a pas voulu s’étendre sur la gestion des carrières de la Commune de Penja qui opposerait le maire Paul Eric Kingue au délégué des mines… Le débat est donc relancé pour les journalistes d'investigation et autres communicateurs des réseaux sociaux qui devraient selon lui mûrir et étayer les publications avec des preuves probantes et indiscutables... Et la maxime africaine qui dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu?

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens