Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2022 6 05 /11 /novembre /2022 10:56
Une réunion de crise tenue par la majorité des enfants du père décédé s'est tenue le matin du 1er novembre et il se dégage un sentiment mitigé. La justice est-elle réellement informée de la réalité ? Du moins, il est dit que sur 25 enfants légitimes et véritablement impliqués, 18 sont en accord sur la gestion du patrimoine familial. Cette autre rencontre des 18 sur 27, puisque l’enquête ouverte dénombre 7 décédés relance le débat.
Dans les faits,  cette autre réunion se tient dans le même cadre qu'une des précédentes. Il est en effet présenté aux autorités le Procès Verbal du Conseil de famille du 30 mai dernier qui s'oppose à la plainte de la nièce YANGO FANKOUA Audrey Estelle. Le patrimoine familial querelle concerne l'immeuble urbain bâti d'une superficie de 1 489 m2 objet du titre foncier N 620/Moungo. Comment comprendre que la fille d'un des enfants décédé, ait intenté une action en justice pour non-respect des obligations. Une ordonnance de justice aurait mis sous séquestre l'immeuble commercial. Sous réserve de la réaction de dame Audrey FANKOUA YANGO, Il est mis à la connaissance du grand public les positions des aînés TANKEU MBIANDOU Georges, NGATCHOU Pauline et NGAMI Madeleine. L'analyse attendue de nos reporters et de quelques experts.
+237 678894092/ 699451920
.......................................................................................
Point de presse du DYOM2022 :
Les parties prenantes confirment la tenue du Festival du 17 au 19 novembre prochain.
Sa Majesté EPANDA EBOUEL Henri, Chef Supérieur du Canton Baneka invite à une implication responsable des filles et fils des 12 pôles. Pour le Maire Frédéric Nzoki Epoh, C'est une nécessité vitale que d'être dans les exigences des villes créatives, récréatives et pourquoi pas innovantes selon les orientations de l'UNESCO. La gastronomie prend place avec l'Ekoki, le Mboumbou accompagné du macabo et de la banane. C'est le vin blanc du village Mbaressoumtou qui nous a retenu de 15H30 à 17H30 dans cet espace féerique orné de feuilles en raphia et d'herbes vertes. "DYOM2022, malgré la modestie des moyens nous conduit inexorablement vers de bonnes surprises", a laissé entendre le modérateur de la plateforme médiatique.
Sur les questions relatives à la finalité et durabilité, l'élite du Peuple Baneka caresse l'espoir de la construction d'un musée soutenu par l'expertise de l'Institut des Beaux-arts de Nkongsamba en synergie globale avec la dextérité des gardiens de la tradition. Ce festival ne sera pas selon les organisateurs un obstacle à d'autres expressions culturelles. C'est aussi un élément de convergence vers une dynamique plus importante supervisée par la Chefferie Supérieure dans les six premiers mois de l'année. Au menu des activités principales : un village des expositions au Cercle Municipal, un circuit touristique vers les chutes et grottes de Ngwa, la marche sportive sur le flanc du Mont Nlonako, concours des danses traditionnelles et chorales, luttes, élections des ambassadrices de la culture Baneka, etc...
.......................................................................................................
Innovation culturelle à la Communauté Urbaine de Nkongsamba
"DANS PEU DE TEMPS, L'OUVERTURE DE LA TOUTE 1ÈRE ÉDITION DU FESTIVAL CULTUREL DU PEUPLE BANEKA" DÉNOMMÉ "Dyom 2o22"
Tout d'abord, l'enjeu est important susceptible de déboucher sur des mesures concrètes qui sont un début de solutions, des sources nécessaires à la réalisation des légitimes aspirations au progrès et au développement du canton Baneka de Nkongsamba
DYOM 2o22
Ce sera célébré en pompe par des cérémonies publiques, cérémonies accompagnées des formalités qui donnent une importance particulière, un serment solennel mais précédemment, le succès de la conférence de presse de ce mercredi aura marqué le point de départ
Ce sera un grand privilège et une grande fierté pour la ville de Nkongsamba en général d'être une fois de plus en première ligne et ce à l'occasion de la toute première édition dont les portes s'ouvrent le 17 novembre 2022 prochain
Un évènement marquant qui restera frais dans toutes les mémoires, cette célébration donnera lieu à de brillantes manifestations à travers toute la ville. Dès lors, tout commence par une communication directe et chaleureuse avec la presse locale et le peuple Baneka, et d'autres part de prendre la mesure du climat de sérénité et de confiance dans lequel baignent les rapports entre le peuple et les organisateurs
La 1ere édition du festival culturel du peuple Baneka dénommé DYOM 2022 s'apprête donc à commencer et il est donc question, d'entreprendre la 1 ère phase des opérations, la première opération d'une série et ceci fait référence à une conférence de presse, un évènement médiatique au cours duquel des personnalités qui font l'actualité en l'occurrence le Maire Frédéric Nzoki Epoh de la ville de Nkongsamba convient les journalistes à les écouter et, à leur poser des questions surtout même que cette conférence est ténu par plusieurs personnalités Baneka, il s'agit là, d'une conférence de presse commune, la force de l'équipe DYOM 2022 accentuée par le pouvoir des chefs traditionnels Baneka tous présents à la salle des délibérations de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, toujours plus abondante sur l'importance de la participation de tous les enfants hommes et femmes Banaka à la réussite de ce grand événement, conscient de son utilité en vue de rendre la culture Baneka plus performante
Du 17 au 19 novembre 2022 prochain, il y aura donc pas mal d'éclaircies à l'esplanade du cercle municipal de Nkongsamba. Presque partout dans la ville, il y aura impressions perçues directement par les organes de sens. Caractère immédiat par des sensations agréables compte tenu du programme décrivant les parties de la cérémonie, du spectacle durant deux journées. Quand à lettre la main à la pâte, l'ensemble des Baneka comptent participer au travail et aider pur ce qu'il y a à faire. Au bout du compte, tout le monde voudrait donner un coup de main, aider, participer à la tâche. À ce moment précis, tous explorent les thèmes et les concepts associés, une place éminente due à certaines qualités valorisées socialement en réalité, les élites du village viendront offrir leur savoir-faire lors de ce festival des arts et de la culture du peuple Baneka et ce gigantesque festival culturel acquiert une notoriété grandissante, franchissant allègrement de leur localité
Le festival culturel DYOM 2022 est organisé par les élites de 12 villages de o3 arrondissements à savoir Nkongsamba 1, 2 et 3. Son objectif est de promouvoir la langue traditionnelle Baneka. C'est aussi l'occasion pour le peuple Baneka d'exposer les créations de l'artisanat local. Tous les 1 ans environ, la ville de Nkongsamba chef - lieu du Moungo vibrera harmonieusement au rythme du festival des arts et de la culture Baneka
Durant, c'est un mélange d'activités récréatives traditionnelles - musique, danse, conférence, luttes traditionnelles, tables rondes, sketch, et autres jeux qui plongent les participants dans les méandres de la culture Baneka, leur offrant un mémorable et agréable séjour dans les villages Baneka. De ce fait, le festival DYOM compte s'imposer dans les us et coutumes, conscient de la contribution que la culture pourrait apporter dans les devises de la localité conséquent, booster son développement
Par Serge NANA/CP
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens