Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 08:52

Le catalogue d'élites dont regorge la ville de Dibombari serait fort à envier dans d'autres contrées. Qu’elles soient traditionnelles, politiques, culturelles, intellectuelles, Dibombari a de nombreuses élites et nous pouvons nous targuer d'avoir des fils et filles ici et ailleurs dont les seuls noms attirent respect et révérence. Mon papier n'a pas vocation de lister ces personnalités qui feraient la fierté de Dibombari, Non! (l'exhaustivité d'un tel travail ne serait que chimérique!). Il est surtout question de s'interroger sur l'impact que ces "têtes" de Dibombari ont sur le quotidien de leur arrondissement. Notre élite au-delà de briller par son absence dans notre ville (mis à part lors des obsèques importantes), brille également par son désintérêt flagrant pour les chantiers de développement de nos communautés.

L'élite de Dibombari est silencieuse, morte, morte pour sûr ! Mais on peut lire entre les lignes que cette élite avait simplement réduit ses actions dans les activités politiques et observe depuis de longs mois déjà une léthargie notoire quant à toute implication dans les choses du "village". A la faveur de la lutte contre le coronavirus, nous avons vu en Mai 2020, se mobiliser quelques fils et filles de chez nous pour offrir aux populations de quoi se protéger contre le virus. Une action ô combien louable! Mais depuis lors, c'est le grand silence. Les populations sont seules et abandonnées sans leurs "éclairés". De nombreux enfants de Dibombari sont dans divers postes dans le pays, mais la jeunesse diplômée ne tire aucun avantage de ces positions. Lorsqu'on se plaint, la phrase connue revient:" mais c'est vous qui ne nous approchez pas"... Cette élite est en panne, elle est inerte, handicapée par de nombreux conflits d'intérêt, par des guerres intestinales qui ne nous aident pas, par des déceptions politiques, par des fratricides au nom d'un bout de terrain, par ses égoïsmes et ses individualismes... Nous voulons de cette élite qui sait mettre l'intérêt des communautés avant le sien, de cette élite qui œuvre pour le progrès et le développement des communautés et de la ville, cette élite qui sache faire bouger les lignes, qui sache faire profiter aux plus jeunes les nombreuses opportunités liées à ses positions, qui sache s'impliquer au quotidien des mutations régulières que connaît notre ville face aux défis démographiques que nous connaissons. Bref, une élite qui VIT... L'enclavement socio-économique de Dibombari est en partie dû au refus de consolider les forces endogènes et exogènes pour un développement collectif. Nous ne progresserons JAMAIS sous ce prisme (prenez mes mots au sérieux) individualiste et en rangs dispersés. Un comité local de réflexion (non pas sur WhatsApp) devrait dès à présent se pencher sur les questions du futur de Dibombari et sur le sens à donner à notre ville dans divers plans. Les défis infrastructurels et d'énergie ou d'eau ne sont pas l'apanage de la Marie seule. Des actions consolidées peuvent être menées dans le but d'apporter des solutions aux cruciaux problèmes de formation et d'emploi des jeunes de Dibombari, aux questions essentielles de l'eau et de l'électricité qui restent toutefois épineuses. Au développement culturel et sportif, à l'épanouissement de notre population qui n'a que trop sombré d'avancer sans l'appui de ses forces vives. Il ne se sera pas agi de la victoire d'un tel ou d'une telle, mais de la fierté de toute une communauté, de la fierté de notre Dibombari à nous TOUS! Bientôt, une interview du Maire Justin BEJEDI NDAMÈ.

Par le Syndrome de Bomono/CP

Contact Rédaction de Scores2000 : +237 678894092 / 699451920

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens