Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2021 7 23 /05 /mai /2021 10:18
Lors du lancement des activités du SIEN2021 couplé à la conférence sur le thème : "Entrepreneuriat, transformation industrielle et commercialisation....", les panélistes sous le feu des questions nourries des participants ont réagi sur plusieurs domaines.
S'agissant des investissements, il a été question de multiplier des Fonds d'investissement au Cameroun. Jugeant le rôle des banques inutiles ou plutôt des obstacles à la célébrité des investissements ou de la matérialisation des projets. Mr Tankwa Jean, un des panélistes va plus loin en notant qu'il n'y a véritablement pas de banquiers au Cameroun. Rejoignant ainsi l'idée d'un participant qui pensent que ce sont des structures inféodées aux multinationales pour plagier des projets ou les engluer dans des réseaux masochistes. Ce qui a amené le Dr NDOUMBE Isaac de revenir sur la responsabilité sociale des entreprises. On ne peut ne pas faire valoir les principes de l'économie solidaire. Des groupes d'individus ne peuvent continuer à collecter l'épargne nationale que pour servir leurs amis et vendre sous des pratiques peux orthodoxes, loin des normes édictées. Aux populations de ne plus participer à cette vaste escroquerie morale et financière en boycottant les formules de ces structures de collecte de l'épargne nationale. Qu' ont-elles fait pour assister les clients, épargnants en crises covidiennes ? Que font-elles en terme d'investissement d'une partie de leurs bénéfices dans les infrastructures sociales et communautaires ?
Fotue Francis de la société civile demande aux épargnants d'être plus regardants, de questionner ce qui est fait de leurs dépôts et pourquoi pas de constituer des investigateurs. Ne serait-il pas mieux de faire des placements plutôt dans les entreprises qui généraient des dividendes, de retirer les dépôts disséminés dans plusieurs structures financières pour les concentrés dans le moins possible ayant actées pour un un développement réel et durable de notre tissu économique ?
Les populations cibles ont brillé par leur absence. Au finish, le parrain de cette édition Fernant NENKAM conclut que Nkongsamba laisse l'impression d'être orpheline en dépit du dynamisme avéré de ses populations.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens